© 2019 par Cahiers du sport populaire - FSGT / photos-dessins © auteurs

LA FSGT DU SPORT ROUGE

AU SPORT POPULAIRE

[livre]

La FSGT du sport rouge au sport populaire # un beau livre


Sport et plein air, la revue de la FSGT, et les éditions la ville brûle présentent : LA FSGT, DU SPORT ROUGE AU SPORT POPULAIRE, un bel ouvrage de 240 pages, richement illustré (nombre d'images rares ou inédites), retraçant les petites et la grande Histoire(s) de la Fédération sportive et gymnique du travail née avec le XXe siècle, lorsque les premiers clubs sportifs ouvriers voient le jour. Puis, officiellement, en 1934, lorsque les fédérations sportives socialiste et communiste fusionnent pour donner naissance à la FSGT, anticipant ainsi le Front populaire.

Le sport FSGT, sport rouge, sport ouvrier, puis sport populaire, tout simplement, c’est aussi un sport antifasciste, un sport féministe, un sport tourné vers l’innovation. C’est une fédération internationaliste, aux avant-gardes de la solidarité et des grands combats du mouvement ouvrier (contre les JO de Berlin, Résistance, indépendance algérienne, Afrique du Sud, Palestine…), populaire dans ses engagements comme dans les pratiques (cyclo, foot, volley, plongée, gym, escalade…) et les nombreuses innovations qu’elle a mises en œuvre (sport de l’enfant, lutte féminine, bébés nageurs, foot autoarbitré…).

"L'ouvrage retrace l'histoire de cette organisation de tous les combats - antifascistes, féministes, populaires. La richesse des documents impressionne et ravit, comme ce tract des cyclistes libres refusant l'Occupation nazie. Bravo à (...) La Ville brûle qui publie cet ouvrage et dont le catalogue recèle des pépites comme celle-ci." US mag, le journal du Snes (Syndicat des enseignants du second degré)

"Le sport doit-il s’abstenir de tout engagement ? Alors que la charte olympique préconise l’apolitisme, en France, la Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT) cultive sa singularité militante. (...) De chapitre en chapitre, l’attrait principal réside dans les documents d’archives exhumés. Ainsi, en 1936, ces photos prises au lendemain de la victoire du Front populaire aux élections : le temps des grèves, les usines deviennent autant de pistes d’athlétisme." extrait article Le Monde

"La Fédération sportive et gymnique du travail célèbre en cette fin d’année ses 80 printemps. 
Une histoire riche et mouvementée que nous raconte l’historien du sport ouvrier Nicolas Kssis. À cette occasion, le beau livre la FSGT, du sport rouge au sport populaire paraît." Interview à lire dans L'Humanité

À écouter : France Culture, émission La Fabrique de l'histoire.

VOUS AIMEREZ AUSSI

0